Avec Lightroom, c’est devenu très facile de sélectionner un ciel ou un sujet grâce aux masques IA. Mais pour un reflet, il n’y a pas encore de sélection automatique… Sauf en hackant Lightroom 😉 Je vous montre dans cet article comment sélectionner automatiquement un reflet. 

⚠️ Pour maîtriser ce tutoriel, vous devez déjà être familier avec le fonctionnement des masques. 

👉 Lien vers les fichiers utilisés dans ce tuto 

Vidéo du tutoriel “Sélectionner un REFLET avec LIGHTROOM”

1. Appliquer les traitements sur la photo


On va commencer par appliquer les corrections de l’objectif

  • supprimer l’aberration chromatique ; 
  • activer le profil de correction.
Appliquer les corrections de l’objectif

Ensuite, on va ajouter une teinte magenta sur le ciel en faisant une sélection de masque de ciel. Sinon, le réglage va impacter toute la ville ! 

Allez maintenant dans l’onglet couleur puis déplacez le curseur “nuance“ (à gauche pour aller vers le cyan, à droite vers le magenta).

1 - Sélectionner le masque de ciel
2 - Déplacer le curseur “nuance“

Le problème, c’est que le reflet de l’eau n’a pas pris cette teinte-là puisque seul le ciel est impacté par le masque de ciel. Et si vous demandez à Lightroom de faire l’inverse du masque de ciel, il va sélectionner uniquement la ville. 

Alors comment faire pour sélectionner automatiquement ce reflet de ciel ?

2. Faire pivoter l'image


Et voilà l’astuce pour hacker Lightroom et sélectionner ce reflet de ciel. Il suffit de faire pivoter la photo !

Pour ça, allez dans photo > rotation antihoraire ou horaire puis faites le raccourci Shift + W.

Retournez ensuite sur la création de masque et refaites une sélection de ciel.

Lightroom a été dupé ! Comme vous avez retourné la photo, il a sélectionné automatiquement le reflet. 

Une fois que c’est fait, vous n’avez plus qu’à continuer la rotation. Le masque est créé, plus besoin de s’en occuper ! On va maintenant pouvoir traiter spécifiquement le reflet et lui ajouter cette fameuse teinte magenta (retournez dans l’onglet couleur puis déplacez le curseur “nuance“). 

Pour mieux vous y retrouver, n’oubliez pas de renommer les masques (reflet et ciel). 

➡️ Voilà comment sélectionner à la fois le ciel et le reflet en quelques manipulations.

3. Sélectionner la partie entre le ciel et le reflet


Grâce à ce masque de reflet, vous pouvez maintenant impacter la ville. Il faut aller dans les trois petits points, puis “dupliquer et inverser le masque“.

Vous obtenez ainsi un masque du ciel et de la ville. Ensuite, vous devez simplement soustraire le ciel en allant sur “soustraction du ciel“.

Masque ville + ciel
Soustraire le ciel

Et voilà, il n’y a plus que la ville qui est sélectionnée ! Rappuyez ensuite sur la touche O et ajustez les traitements de l’image. 

Pour ma part, j’ai baissé les hautes lumières que je trouvais trop fortes et j’ai ajouté un peu de clarté pour faire ressortir la texture des bâtiments. 

⚠️ Attention à l’apparition du point rouge

Lorsque ce point rouge apparaît sous les masques, Lightroom veut que vous mettiez les masques à jour. Comme vous avez fait des rotation, il doit recalculer les masques. 

Mais ne le faites surtout pas ! Sinon, il va transformer votre masque de reflet en un vrai masque de ciel. 

👉 Le tuto pour savoir quoi faire de ce point rouge sous les masques Lightroom

4. Conclusion sur la sélection d'un reflet avec Lightroom


En quelques clics, vous pouvez donc séparer votre image en 3 parties (le ciel, le reflet et ce qu’il y a entre les deux) afin de lui appliquer un traitement localisé. 

 👉 Pour apprendre Photoshop et Lightroom de façon plus approfondie : un nouveau programme débutant en 24h est disponible. Restez au courant des détails via ce formulaire d’inscription. Testez votre niveau via le quizz Lightroom !

Cet article vous a plu ? Découvrez d’autres articles Lightroom débutant en cliquant sur les photos ci-dessous :

Cette publication peut contenir des liens d’affiliation. Je peux toucher des commissions si vous cliquez sur mes liens et effectuez des achats. Ces revenus contribuent à la rédaction de mes articles, à la création de mes tutoriels, etc. Cependant, sachez que cela n’a pas d’impact sur mon avis et mes choix de produits.