Introduction sur le profil linéaire


Bienvenue dans ce nouvel article consacré au profil linéaire dans  Lightroom et même on pourrait dire Camera RAW car les fonctionnalités ici seront fort similaires. Je vais vous présenter les avantages et inconvénients liés à ce fameux profil linéaire :  est-ce que c’est ça peut apporter une plus-value à nos post-traitements ou pas…

 

➡️ Mise à jour de l’article : Profil linéaire et Noir & Blanc dans Lightroom. Rendez-vous ici.

Accédez directement à la liste des profils linéaires disponibles 

Téléchargez le profil linéaire de votre modèle d'appareil photo !
Télécharger le PDF de l'article

Vidéo du tutoriel : Profil linéaire dans Lightroom, utile ou pas?

PARTIE 1 : Les profils linéaires

  1. Qu’est-ce qu’un profil linéaire ?
  2. Différence Profil RAW et Paramètres prédéfinis dans Lightroom
  3. Inconvénients du profil linéaire
  4. Avantages du profil linéaire
  5. Comment créer un profil linéaire ?
    5.1 Téléchargez et installez Adobe DNG Profile Editor
    5.2 Préparation du fichier RAW
    5.3 Export au format DNG
    5.4 Ouverture du fichier DNG dans Adobe DNG Profile Editor
    5.5 Application de la courbe à réponse linéaire
    5.6 Nommage du profil
    5.7 Export du profil
    5.8 Vérification de la présence du profil dans Lightroom et Camera RAW

Tout d’abord, il faut se poser la question :  qu’est-ce qu'un profil linéaire ?


Avant même de comprendre ce qu’est un profil linéaire, il faut déjà comprendre ce qu’est un profil alors par profil on parle de profil raw. Les fichiers raw à la base sont juste une série de 0 et de 1; ce sont donc juste des données numériques et le logiciel qui ouvre votre fichier raw lui, il effectue une conversion pour transformer cette série de 0 et 1 en une image et c’est pour ça que vous allez voir que si vous ouvrez le même raw mais dans différents logiciels, vous n’aurez pas les mêmes rendus !

Regardez ci-dessous : cette photo je l’ouvre dans Lightroom, je vais également l’ouvrir dans Capture One par exemple : on observe que par défaut déjà, nous n’obtenons pas le même rendu. Je vous montre le même fichier ouvert dans Luminar Neo par exemple, on constate que on a un rendu encore différent : plus saturé, plus contrasté. Et donc, vous verrez que peu importe le logiciel ; à chaque fois que vous allez ouvrir un fichier raw dans un autre logiciel, vous aurez un rendu par défaut différent !Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que chaque logiciel a sa propre recette d’interprétation des 0 et 1 et donc cette recette c’est ce qu’on appelle le profil.

comparaison de l'interprétation raw dans lightroom par rapport à capture one
Rendu Lightroom vs Capture One
comparaison de l'interprétation raw dans luminar neo par rapport à capture one
Rendu Luminar Neo vs Capture One

Différence entre profil raw et paramètres prédéfinis dans Lightroom :

Le profil est un fichier DCP (digital camera profile) qui est stocké à un emplacement bien précis de l’ordinateur (on y reviendra par après) et que le logiciel utilise pour convertir donc votre fichier en une photo. Alors, attention de ne pas confondre profil raw et paramètre de développement ! Donc les paramètres de développement sont ici dans Lightroom à gauche ; vous avez ceux par exemple installés par défaut par Lightroom et qui modifient donc les réglages. Ils bougent donc les curseurs de réglages de votre photo. Ces fichiers vous pouvez les retrouver dans votre ordinateur selon ce que vous avez paramétré dans les préférences, c’est-à-dire que vous pouvez soit les stocker dans votre catalogue, soit laisser le réglage par défaut, et les retrouver dans le dossier Settings de Camera RAW, parce qu’il faut savoir que les paramètres prédéfinis et les profils sont partagés entre Camera RAW et Lightroom.

Emplacement des paramètres prédéfinis dans lightroom
Stockage des paramètres prédéfinis dans lightroom

Ce sont des fichiers au format XMP, des fichiers textes qu’on peut ouvrir avec un éditeur de texte ; textedit ici par exemple, et donc, c’est juste un fichier d’instructions qui indique à Lightroom d’appliquer telle ou telle valeur de réglage. Ils se retrouvent dans la colonne gauche du module développement de Lightroom.

Ces fichiers xmp modifient les réglages, donc, ils font bouger les curseurs à la différence des profils raw qui eux, se trouvent en haut à droite au dessus des réglages de base dans le module développement. 

Structure d'un fichier xmp
Lightroom applique par défaut le profil Adobe Couleur
Explorateur de profils

Par défaut Lightroom, à l’importation, applique le profil Adobe Couleur.  Avant, c’était Adobe Standard mais maintenant ils ont amélioré l’algorithme et le rendu est pas mal pour un grand pourcentage de photos.  A ce niveau de l’interface de Lightroom se trouve également l’explorateur de profils, que l’on peut ouvrir en cliquant sur les quatre carrés à droite. Cela affiche tous les profils disponibles pour votre fichier raw :  il y a les sept profils actuellement disponibles par Adobe et puis vous avez plus bas, un dossier qui s’appelle Camera Matching :ce sont les profils qui sont disponibles dans votre appareil photo quand vous allez dans les réglages de styles d’image qui s’applique donc qu’aux JPG sur votre boîtier. Et bien vous pouvez les émuler ici ; vous avez donc tous ceux qui sont normalement inclus dans votre boîtier. Ensuite dans le dossier Profils, vous trouverez ceux que vous avez créé (ce qu’on va faire dans un instant) et puis un dossier nommé Artistique contient différents profils un peu fantaisistes : voile artistique, etc. Lorsque j’en applique un ,qu’est-ce qu’on constate? Rien n’a bougé au niveau des curseurs de réglages ! Vous pouvez regarder n’importe quel onglet, rien n’a bougé. Ce qui prouve donc bien que l’application des profils se fait en amont au moment de ce qu’on appelle donc le dématriçage RAW, c’est-à-dire la conversion de 0 et1 en photo.

Emplacement des profils personnalisés dans lightroom

Chaque logiciel de post-traitement va ainsi proposer différentes recettes. Dans Luminar par exemple,  vous avez le profil :  « Luminar par défaut » mais, vous pouvez également retrouver Adobe standard ainsi que ceux disponibles dans votre boitier, ou encore, charger vous-même un profil DCP personnalisé. C’est pareil dans Capture One : vous y avez donc les différents profils Nikon, Canon et tous les profils associés à chaque marque de boîtiers. Ce qui fait que certains photographes préfèrent tel ou tel logiciel, c’est souvent parce qu’en fait la recette de base donc le fameux profil raw est plus plaisant dans l’un ou dans l’autre. On sait d’ailleurs que par exemple Capture One offre un meilleur dématriçage des fichiers Fuji que Lightroom et donc, certains photographes passent d’un logiciel à l’autre pour avoir déjà un rendu de base plus plaisant.

Mais donc tous ces profils ne sont pas linéaires ; c’est-à-dire, qu’ils appliquent certains réglages de luminosité et de colorimétrie à l’image avant même que vous ayez pu toucher au moindre curseur. Et donc que font ils à l’image ? Prenons l’exemple du profil Adobe standard qui est assez connu. Je vous montre ici dans un logiciel qui s’appelle Adobe DNG Profile Editor : la courbe en rouge ci-contre, c’est une courbe qui augmente la luminosité puisque, je vous rappelle, si on augmente la courbe et bien ça augmente la luminosité. Donc c’est pour ça qu’on dit que le profil n’est pas linéaire, comme vous pouvez le voir donc c’est en forme de courbe. Alors qu’un profil linéaire est donc matérialisé par une ligne droite. C’est-à-dire qu’il n’y a pas d’augmentation de la luminosité.

Alors vous allez me dire : mais, pourquoi ils font ça ? Et bien tout simplement pour rendre le fichier de base plus agréable à regarder parce qu’en fait, je vous montre le rendu d’un profil linéaire que j’ai créé pour mon boitier ici en l’occurrence le Nikon z7 II et vous pouvez vous rendre compte que le rendu linéaire, sans améliorations apportées par le logiciel, est peu flatteur. 

courbe tonalité de base dans dng profile editor
Courbe tonalité de base dans dng profile editor
profil adobe couleur par défaut dans lightroom
Lightroom applique par défaut le profil Adobe Couleur
Profil linéaire dans Capture One

Curieusement, Lightroom, contrairement à d’autres logiciels tels que Capture One, par exemple, ne propose pas de profil linéaire ! Dans Capture One, vous pouvez choisir le type de courbe dont :  « réponse linéaire ». Ce profil a été intégré pour permettre à certains photographes qui n’apprécient pas les rendus des profils proposés, de pouvoir partir d’une base neutre. Les profils améliorés ne donnent pas accès à l’entièreté de la dynamique du fichier puisque forcément pour la plupart, ils sont plus lumineux.  Donc vous pourrez aller moins loin par exemple en baissant les hautes lumières à -100 qu’avec un profil linéaire.  Les ajustements par les curseurs de hautes lumières, ombres, etc vont donc répondre plus précisément, puisqu’en fait, on ne part pas d’un fichier déjà boosté au niveau de la luminosité, contraste, saturation, etc…

Mais évidemment, c’est peu flatteur et donc,  vous pouvez vous demander quel est l’intérêt et l’utilité donc d’utiliser ce type de profil : on va commencer par les inconvénients liés à l’utilisation de ce type de profil

Inconvénients de l’utilisation d’un profil linéaire


  1. Un rendu de base très plat et très peu flatteur. c’est un peu comme lorsqu’on compare un JPG et un fichier raw de la même photo : le fichier raw paraît beaucoup moins flatteur parce qu’il n’a pas été traité comme le JPG auquel l’appareil photo a ajouté de la saturation, contraste, netteté…. Sur l’exemple ci-dessous, une photo de portrait sur laquelle j’ai appliqué  un profil linéaire, vous voyez que ce n’est pas du tout très chatoyant ! Et donc, c’est ça la principale objection formulée par beaucoup de photographes.
  2. Vous êtes donc obligés de travailler un peu plus sur votre fichier.  Vous avez un en fait un meilleur fichier de base qui a plus de capacité potentielle.
  3. Le profil linéaire est spécifique à chaque appareil photo  Ici dans l’exemple, je suis sur un fichier qui a été pris par un Nikon Z7 II, mais, si maintenant je prends un autre fichier RAW qui vient du Nikon Z9 par exemple, si je dans l’onglet Profils, vous voyez qu’il n’apparaît pas ! Lightroom détecte quel boîtier a été utilisé et il ne va pas afficher les profils qui ne correspondent pas aux boîtier utilisé pour créer cette photo. Donc, pour chaque boîtier que vous possédez, vous allez devoir créer un profil linéaire spécifique…
Aperçu de l'image avec un profil adobe couleur
aperçu de l'image avec un profil linéaire

Avantages de l’utilisation d’un profil linéaire


  1. On dispose de l’entièreté de de la dynamique de son fichier.  Ça va être particulièrement intéressant dans la récupération des hautes lumières ! En tout cas, c’est un des avantages qui me pousse dans certains cas à l’utiliser. Sur la photo ci-dessous, les hautes lumières sont surexposées, elles apparaissent en rouge. On le voit d’ailleurs ici en haut à droite on a un pic en bordure de l’histogramme et donc je vais tenter de récupérer les informations  en baissant les hautes lumières : c’est pas trop mal mais, voilà, il ya ce qu’on appelle donc des aplats de blanc ; c’est-à-dire des zones où il n’ya pas de détail, ce fichier a été importé avec le profil Adobe Couleur, qui, je vous le rappelle est le profil par défaut actuellement dans Lightroom 2022. Dans cette copie virtuelle du même fichier raw, j’applique cette fois un profil linéaire que j’ai créée pour le Nikon Z7 II. On constate que déjà dans le fichier de base, la zone de surexposition en rouge est plus restreinte. Après application des mêmes réglages qui descendent les hautes lumières à -100, on arrive à récupérer les lignes dans le mur et on a du détail partout comme vous le démontre la comparaison de fichiers ci-dessous :L’utilisation du profil linéaire se révélera donc particulièrement utile lorsque vous n’avez pas réussi votre exposition à la prise de vue, que vous n’avez, par exemple, pas assez bracketté en négatif pour vos hautes lumières. Vous allez pouvoir plus récupérer de détails grâce à ce profil linéaire. Alors évidemment, vous allez me dire : oui, mais le fichier de droite il est beaucoup plus terne. Un bon point de départ est d’utiliser le curseur Auto (Cmd/Ctrl + U) dans les réglages de base, car il faut savoir que le curseur auto donnera souvent avec un profil linéaire une meilleure base de départ qu’avec les autres profils. Il reste en général à booster un peu le contraste et la vibrance, mais, si on observe la zone des hautes lumières, on a un bien meilleur résultat !
  2. Les curseurs produisent des résultats plus prédictibles Votre fichier, à la base,n’a pas été modifié par une courbe, donc, quand vous faites – 100 dans les hautes lumières ou + 100, le fonctionnement est plus cohérent en comparaison avec un fichier dont le niveau de base a déjà été décalé au départ du traitement.
  3. Il convient très bien aux utilisateurs de l’ETTR donc l’exposition à droite qui consiste donc à exposer son fichier le plus possible à droite pour avoir le plus d’informations, puisque, c’est dans la partie droite de l’histogramme que vous sont stockées le plus d’informations de votre fichier RAW. Si vous ne connaissez pas cette technique et ses avantages, je vous invite à regarder la vidéo où j’explique un peu les avantages de cette technique en cliquant ici. Donc, c’est une technique qui consiste à exposer le plus à droite son fichier tout en évitant la surexposition, ce type de prises de vue paraissent en général trop claires, mais, une fois que je vais lui appliquer le profil linéaire correspondant à mon Nikon Z7 II, le rendu de l’image paraîtra beaucoup plus correct ! Après, il vous suffit d’appuyer sur Auto pour déjà partir d’une bonne base et puis bien entendu vous êtes libre de faire vos ajustements du point blanc et du point noir en maintenant la touche Alt.
Exemple de surexposition avec profil adobe couleur
Exemple de surexposition avec profil linéaire
Profil linéaire avec curseur AUTO dans lightroom
Comparaison application d'un profil linéaire avec un profil Adobe Couleur
Zoom sur les hautes lumières après application d'un profil linéaire avec un profil Adobe Couleur

Voici ci-dessous quelques comparaisons d’application du profil Adobe Couleur vs profil linéaire :

Après application profil adobe couleur dans lightroom

Comment créer ce fameux profil linéaire ?


On va utiliser un logiciel gratuit qui s’appelle Adobe DNG profile editor, logiciel gratuit qui fonctionne sur Mac ou PC, il se trouve actuellement sur le site d’Adobe mais, il est un peu difficile à trouver : c’est le DNG profile editor que vous devez télécharger la version de septembre 2012 ! Il n’a pas été mis à jour depuis mais, il fonctionne parfaitement !

Sinon, vous pouvez le télécharger directement en cliquant sur les liens correspondants ci-dessous :

Téléchargez Adobe DNG Profile Editor si vous souhaitez créer votre profil vous-même

Etape 1 : Téléchargez et installez Adobe DNG Profile Editor

Une fois téléchargée, vous cliquez deux fois sur le fichier DMG (fichier image pour Mac) et vous glissez DNG profile editor dans votre dossier Applications. Vous pouvez le lancer en cliquant deux fois dessus. Si le message suivant apparait, ne vous inquiétez pas de ce message habituel sur Mac qui n’a pas pu vérifier le développeur. Ce n’est donc pas un virus ou quoique ce soit, c’est une sécurité d’Apple: vous allez dans préférences système quand vous avez un souci de ce genre avec un logiciel , vous allez dans Sécurité, vous cliquez sur le cadenas pour le déverrouiller et ici vous faites Ouvrir quand même et du coup le logiciel veut bien se lancer.
Je ne pense pas que sur Windows vous aurez ce genre de message, mais bon, au moins, vous savez que c’est juste une question de réglages de sécurité !

Installation Adobe DNG Profile Editor
Message d'erreur Apple
Ouvrir quand même malgré message de sécurité d'apple lors de l'installation d'un programme

Ce logiciel permet de modifier les couleurs, la luminosité à l’aide d’une courbe tonale qui vous permet donc de créer cette fameuse courbe linéaire. Vous avez également la possibilité si vous le désirez de calibrer votre boîtier avec une charte, tel que je l’explique d’ailleurs dans ma formation Lightroom sur la calibration du boîtier mais, ici ce qui nous intéresse donc ,c’est cette fameuse courbe de tonalités.

Patches de couleur permetttant de calibrer son boîtier

Etape 2 : Préparation du fichier RAW

Réinitialisez tous les réglages dans Lightroom ou Camera RAW et puis appliquez dans la liste des profils RAW, l’Adobe Standard qui vous servira de base pour la création du profil linéaire

Aperçu de l'image avec un profil adobe standard

Etape 3 : Export au format DNG

Une des premières choses qu’il va falloir faire, c’est exporter, depuis Lightroom ou Camera RAW une photo prise avec votre boîtier au format DNG car le logiciel n’accepte pas les fichiers natifs RAW d’autres caméras. Pour ça, d’abord on va changer le profil  : on va appliquer le profil Adobe standard comme base. À noter que si vous avez déjà créé un profil avec une charte de couleur vous pouvez vous en servir comme base de départ également.

Export au format DNG depuis lightroom

Etape 4 : Ouverture du fichier DNG dans DNG Profile Editor

Une fois ce fichier DNG exporté sur votre ordinateur, revenez au logiciel DNG profile editor et cliquez sur File > open dng images : vous localisez le fichier DNG exporté sur votre ordinateur et vous cliquez sur Open.

DNG profile editor ouverture photo au format DNG

Etape 5 : Application de la courbe à réponse linéaire

Une fois ouvert dans le logiciel, passez sur l’onglet Tone Curve (courbe de tonalités en français) et cochez la case « Show Base Tone Curve », ça veut donc dire : montre la courbe qui en est appliquée à la base sur le fichier, celle de Camera RAW qui est la même que celle de Lightroom, et là donc, on va choisir linear. L’image est beaucoup plus plate et donc on a bien le profil linéaire.

Sélection courbe de réponse linéaire dans DNG profile editor

Etape 6 : Nommage du profil

Ensuite, on va dans l’onglet Options et on va lui donner un nom. Je vous conseille de donner le nom de votre caméra, donc ici dans mon cas :  Nikon Z 7 II et renseignez également dans le nom de fichier que c’est un profil linéaire.

Donner un nom à son profil dans DNG profile editor

Etape 7 : Export du profil

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à aller dans File >  Export et là en fait, il va le placer tout de suite dans le bon dossier qui est Camera RAW>CameraProfiles où ont stockés, en tout cas pour les logiciels d’Adobe, tous les fichier de profils RAW au format DCP. Il s’agit d’un dossier nommé Camera RAW mais ils seront également disponibles pour Lightroom puisque tous ont été regroupés maintenant chez Adobe dans ce dossier là.

Export du profil depuis DNG profile editor
Emplacement de stockage par défaut des profils dcp sur mac
Message de succès d'export du profil linéaire depuis DNG profile editor

Etape 8 : Vérification de la présence du profil dans Lightroom et Camera RAW

Redémarrez Lightroom ou Photoshop, et, normalement, votre profil linéaire devrait apparaître dans l’explorateur de profils sous la catégorie « Profils ». Cliquez sur l’étoile en haut à droite du profil pour le mettre en Favori et ainsi le rendre disponible depuis la liste principale.  Quand vous allez ouvrir Profil, vous allez voir dans la liste le profil de votre boîtier. Il a également été installé simultanément dans Camera RAW de Photoshop.

Mettre un profil en favori dans lightroom
Liste des profils favoris dans lightroom

Voilà c’est tout ce qu’il y a à faire !

Si vous l’avez créé vous-même à l’aide d’Adobe dng profile editor lui même, le logiciel va le placer directement dans le bon dossier.

PARTIE 2 [Mise à jour] : Profil linéaire et noir & blanc

Le PROFIL LINÉAIRE dans Lightroom permet d’obtenir un plus grand contrôle sur le post-traitement d’un fichier RAW. Mais dès qu’on convertit la photo en NOIR et BLANC dans Lightroom (ou Camera RAW c’est pareil), ce dernier applique un profil Adobe MONOCHROME qui fait perdre les avantages du profil linéaire !

6. La méthode avec Photoshop

Sur Photoshop, pour travailler ses photos en noir & blanc avec un profil linéaire, il suffit de créer un calque noir & blanc et de le passer en mode couleur. 

Lorsque le fichier RAW est prêt, il faut simplement l’envoyer en tant qu’objet dynamique dans Photoshop. Une fois qu’il arrive dans Photoshop, passez-le en mode couleur. 

C’est donc la surcouche du calque noir et blanc qui joue son rôle de convertisseur noir et blanc. Ça équivaut à créer un calque de couleur unie qu’on transforme en mode couleur, c’est pareil. 

⚠️ Ça ne fonctionne que sur Photoshop. Il faut trouver une autre solution pour Lightroom et Camera RAW. 

7. L’erreur à ne pas faire : ajouter de la saturation sur le profil linéaire

Si vous créez un profil linéaire avec le logiciel Adobe DNG Profile Editor et que vous intervenez sur la saturation dans la matrice de couleur, ça ne fonctionnera pas !

Saturation baissée à 100 % sur les 3 couches (rouge, vert, bleu)

🔑 Lieu d’enregistrement du profil (sous Mac) : Bibliothèque > Application Support > Adobe > CameraRaw > CameraProfiles

Si le dossier utilisateur « Bibliothèque » est caché, utilisez le raccourci clavier suivant pour le faire apparaître : CMD + SHIFT + Point

Une fois qu’on redémarre Lightroom pour qu’il tienne compte du nouveau profil, le profil linéaire apparaît bien. Le problème ? Il n’est pas en noir & blanc. 

Pour s’en rendre compte, il suffit de booster la saturation à 100 %. On voit bien qu’il reste encore des couleurs.

➡️ Cette méthode ne convient donc pas pour créer un profil linéaire noir et blanc.

8. La méthode pour profiter du profil linéaire et travailler en noir & blanc

Commencez par appliquer le profil linéaire. Comme vous pouvez le voir, l’image est encore en couleurs.

Appliquer profil linéaire

⚠️ Pour passer en noir & blanc, il ne faut surtout pas désaturer l’image en utilisant le curseur saturation. Sinon, vous ne pourrez plus utiliser certaines fonctionnalités pour améliorer le noir & blanc. 

Par exemple, c’est impossible de modifier la luminance du jaune ou de manipuler d’autres curseurs du mélangeur de couleurs. Le réglage de base (saturation) prend le dessus sur le réglage mélangeur de couleurs.

8.1 Créer un masque de réglage

La parade que j’ai trouvée ne consiste pas à baisser le curseur saturation, mais à créer un masque de réglage qui s’applique en dehors de la photo. 

La marche à suivre : 

  • créer un masque dégradé radial ;
  • tirer le dégradé radial en dehors de l’image ;
  • cocher la case “inverser“ pour qu’il s’applique à l’image.
1 - Créer masque dégradé radial
2 - Tirer le dégradé radial en dehors de l’image
3 - Cocher la case inverser

En appuyant sur la touche “O“, vous pouvez vérifier si le masque s’applique à l’entièreté de l’image.

8.2 Régler la saturation sur zéro

Mettre la saturation sur 0 dans onglet couleur

Dans l’onglet “couleur“, vous devez mettre la saturation à zéro. 

Vous pouvez ensuite fermer vos masques et travailler avec d’autres par-dessus. 

Grâce à cette méthode, on garde l’accès aux outils du mélangeur de couleur. On peut jouer sur la luminance, monter les jaunes, assombrir ou éclaircir les bleus, modifier l’étalonnage, etc. 

Bref, on a toujours le contrôle sur le noir & blanc parce que les masques sont appliqués après les réglages globaux. Et par-dessus cette couche, Lightroom ou Camera RAW applique une “surcouche“ avec les masques. L’ensemble des réglages reste donc accessible.

➡️ Vous pouvez ainsi retravailler votre image en noir & blanc avec l’ensemble des curseurs de Lightroom, tout en conservant les avantages du profil linéaire.

💡 Rappel : vous n’êtes pas obligé de créer votre profil linéaire. Rendez-vous ici pour télécharger le profil linéaire de votre appareil photo. Si vous ne trouvez pas votre appareil dans la liste, remplissez le formulaire et envoyez-nous un fichier RAW. On se charge de vous créer votre profil linéaire !

9. Comment créer un profil linéaire sous MacOS Sonoma ?

Voici la procédure de création du profil linéaire sous MacOS Sonoma. 

Vous devez d’abord créer un profil linéaire. Pour cela, il faut exporter un fichier RAW du boîtier sur lequel vous voulez créer un profil Adobe Standard puis l’exporter en DNG. 

Allez dans “exporter les paramètres prédéfinis“ puis “exporter au format DNG“.

Créer profil Adobe Standard
Exporter en DNG

Ouvrez ensuite le logiciel DNG profile editor. Comme ça ne fonctionne plus correctement sous MacOS Sonoma, on ne voit qu’une partie de l’interface (c’est normal). Mais même sans l’interface, on peut y arriver !

Interface logiciel DNG profil editor sous MacOS Sonoma

Vous devez : 

  • aller dans File > Open DNG IMAGE ;
  • récupérer le DNG que vous venez de créer ;
  • cliquez sur ouvrir. 

Il n’y a pas de prévisualisation mais ce n’est pas grave, il faut simplement aller dans View puis Edit Tone Curve. Sélectionnez ensuite “Linear“.

Cliquez sur Edit Tone Curve
Sélectionnez “Linear“

Retournez maintenant dans l’onglet View, puis faites “Edit Options“ pour pouvoir l’enregistrer. Nommez-le (ici Z9 Sonoma). 

Ensuite, il ne reste plus qu’à aller dans l’onglet “File“ puis faire “Export Nikon Z9 profile“ (attention à bien l’enregistrer dans CameraProfiles) et enregistrer.

Exporter profil linéaire

Redémarrez Lightroom et allez dans l’explorateur de profils. Normalement, vous devriez voir apparaître le profil Z9 Sonoma !

Et voilà comment créer le profil linéaire depuis la mise à jour MacOs Sonoma. C’est à l’aveuglette, mais si vous suivez mes instructions, tout va bien se passer !

Apparition du profil Z9 Sonoma

Et voilà comment créer le profil linéaire depuis la mise à jour MacOs Sonoma. C’est à l’aveuglette, mais si vous suivez mes instructions, tout va bien se passer !

10. Conclusion

Personnellement je considère le profil linéaire comme quelque chose de vraiment intéressant, particulièrement dans les cas où vous devez récupérer plus de détails dans vos hautes lumières que ne le permettent les autres profil par défaut.  Il vous permet également de maîtriser l’entièreté du développement n’étant pas déjà influencé par une courbe qui a été proposée par Adobe.  

Je sais très bien que beaucoup de photographes préfèreront avoir une bonne base de départ en utilisant des presets de développement, etc. Mais voilà, ici, on est dans une optique un peu plus avancée du post-traitement qui permet d’avoir la mainmise sur la façon dont votre fichier raw est interprété pour ensuite pouvoir le traiter vraiment à 100% de manière personnalisée, y compris en noir & blanc !

LISTE DES PROFILS LINÉAIRES DISPONIBLES AU TÉLÉCHARGEMENT

Si vous voulez vous faciliter la vie, il vous suffit de télécharger le profil correspondant à votre boitier dans la liste ci-dessous.

Télécharger le profil linéaire de votre modèle d'appareil photo !

Votre boitier ne s’y trouve pas encore?

il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous « J’envoie un de mes fichiers RAW », et je le créerai pour vous et le mettrai à la disposition des futurs visiteurs)

Envoyez moi un fichier RAW de votre boîtier et je vous créerai un profil linéaire !

CLIQUEZ-ICI POUR M'ENVOYER VOTRE FICHIER RAW
Votre boitier ne s’y trouve pas encore? CLIQUEZ-ICI POUR M'ENVOYER VOTRE FICHIER RAW
Votre boitier ne s’y trouve pas encore? CLIQUEZ-ICI POUR M'ENVOYER VOTRE FICHIER RAW
Votre boitier ne s’y trouve pas encore? CLIQUEZ-ICI POUR M'ENVOYER VOTRE FICHIER RAW
Votre boitier ne s’y trouve pas encore? CLIQUEZ-ICI POUR M'ENVOYER VOTRE FICHIER RAW
Votre boitier ne s’y trouve pas encore? CLIQUEZ-ICI POUR M'ENVOYER VOTRE FICHIER RAW

Votre boitier ne s’y trouve pas encore?

CLIQUEZ-ICI POUR M’ENVOYER VOTRE FICHIER RAW

Une fois téléchargé le profil de votre boitier, il vous suffit de copier ce fichier au format DCP dans le dossier correspondant ci-dessous : 

Emplacement des profils RAW sur Mac et PC :


  • Mac : Macintosh HD > Utilisateurs > « votrenom » > Bibliothèque > Application Support > Adobe > CameraRaw > CameraProfiles
  • PC : C: > Utilisateurs > « votrenom » > AppData > Roaming >  Adobe > CameraRaw > CameraProfiles

⚠️ AppData est un dossier caché chez beaucoup d’utilisateurs Windows, assurez-vous dans l’explorateur de cocher dans Affichage > Eléments masqués !

Emplacement de stockage par défaut des profils dcp sur mac et pc

Privacy Preference Center